PAUL DEMERS

 

L’enthousiasme suscité par ses chansons a franchi les frontières de l’Ontario français, voire du Canada. Que ce soit à la Maison de la Radio à Paris, aux Francofolies de La Rochelle, à la Nuit sur l’étang à Sudbury, au Festival international de Louisiane à Lafayette ou devant quelque 25 000 spectateurs au Festival franco-ontarien en compagnie de Céline Dion, Paul Demers a l’heur de plaire aux gens qu’il rencontre sur son chemin. Certains l’ont découvert à la fin des années 1970 et début des années 1980 alors qu’il faisait partie du groupe Purlaine. Natif de Gatineau, Paul Demers a toujours su attirer des collaborateurs et des collaboratrices qui le nourrissent. Et à son tour, il a toujours su partager sa ferveur. Paru en 1990, son premier album regroupe onze chansons, dont Zydaco pour Magali, Grey Owl, Mademoiselle, En stéréo et en couleurs et son plus grand succès, Notre Place. En parallèle avec sa création, il lutte contre la maladie de Hodgkin, lutte pour sa vie.

 

La musique l’habite continuellement. De 1992 à 1998, plusieurs de ses chansons figurent sur des albums compilation. Il fait plusieurs tournées avec le groupe PAD en compagnie de Robert Paquette et Marcel Aymar, tourne des vidéoclips, participe à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisées. Ses tournées lui font faire le tour du Canada, l’entraînent en Louisiane et en France. Entre autres, il fait les premières parties de Uzeb, Offenbach, Claude Dubois, Bruce Cockburn, Céline Dion, Édith Butler, Richard Séguin et Robert Charlebois. En 1994, il participe à Épopéra, un spectacle concept en compagnie des Daniel Lavoie, Jean- Guy Moreau, Laurence Jalbert, Geneviève Paris, Sylvie Tremblay et Mario Chenart, où il nous offre une performance mémorable de Lindbergh en duo avec Louise Forestier.

 

Toujours fidèle à la chanson et aux artistes, il travaille en tant que réalisateur. Il est également membre fondateur et ancien président de l’Association des professionnels de la chanson et de la musique franco-ontarienne. Puis vient le moment que tant de fans attendent en 1999, il lance l’album D’hier à toujours, onze chansons qui explorent la thématique du temps qui passe, du temps d’une vie - la sienne et celle des gens qui l’ont marqué. Il tourne deux vidéoclips et présente son spectacle en Ontario, au Québec et en Acadie. Après plus de 30 ans de carrière, Paul Demers impressionne toujours par sa simplicité, son honnêteté, son courage et... des chansons qui lui ressemblent.

 

Le 20 septembre 2011,  Paul lance Encore une fois, son 3e album et repart en tournée. 

 

Paul Demers nous a quitté le 29 octobre 2016. 

 

Le film documentaire sur Paul est en production.